Skip to content

Afon-dasy 2

avril 2, 2009

Antsahamanitra à été le lieu de rencontre de quelques uns des rappeurs les plus médiatisés en ce moment et ceux en cours de l’être ainsi que d’un publique venu en masse le 23 Juillet dernier. Afon-dasy 2 est le  » Manala azy vita BACC  » des adeptes du hip hop malgache, c’est devenue un rendez vous annuel à ne pas rater même s’il n’en est qu’à sa 2e année. Le décor était bien et la place bien remplit, no comment.

Ce qui était étonnant et à la fois touchant, c’est que ces adeptes du hip hop ont montrés leur amour pour leur pays en faisant l’hymne nationale, ce qui est très rare dans un concert.
C’était Tax de Rapadango et Bolo son backer qui ont entamé la première manche. Avec Marvell Show au platine, ils ont montré qu’on a besoin de travailler pour vivre ( » Mila miasa « ). Ils ont ensuite mis en valeur la morale malgache, c’est-à-dire l’échange ( » Aterikalao « ) et ont remercié  » AIR DU MONDE  » et le public sur place pour les avoir soutenu.
Kilo Watt (Kim et West) est entré en scène juste après en chantant et en dansant tel sur un Dance Floor. Les meufs d’ Antsahamanitra se sont réveillé en voyant les deux filles cacher leur féminitée et montrant leur Féminisme dans le milieu du Rap. Une mention particuliére pour Kim qui a fait un « one woman show » pour fair delirer encore un peu plus le publique. Le beat monte et montra encore jusqu’ à devenir du « Mapouka  » qui à fait dansé tout le monde. Big, Mr T, Natty ainsi que des danseurs ont ensuite intervenu pour garder le rhytme.

Avec Takodah et Ngah B, un tandem qu’on ne présente plus, scratché par Marvell show, le public n’a pas eu le temps de se rassoire en suivant  » Babylone « ,  » DMF « ,  » Amidy ve ny tany  » ainsi que  » Ny Avo « . C’était durant leur parti qu’on a, pour la première fois, entendu applaudir un publique 100% hip hop. Le beat change un peu, mais reste chaud, quand est venu le tour de Big Jim dah. Epaulé par Tigga et habillé par AIR DU MONDE encore, le  » sentiment anabo poa  » a régné. Les spectateurs complètement réveillés, un nouveau morceau fut balancé suivi de  » Zaza be  » que le publique kiffa à max.

Aux environ de 16h 50, son petit protégé Name Six entre en scène. Il a été sifflé par le publique (comportement qu’on ne comprend pas d’ailleurs) lorsqu’ il a balancé deux nouvelles chansons. Malgré cela il a gardé la tête haute et a continué sa préstation.

L’ascension de la connexion Zazavavindrap (Bambs, Bug et Nah), l’intervention de FY, de Squalta ainsi que la montée      Afon-dasy 2 | Zazavavindrap
de beaucoup de meufs sur scène ont ravi tout le monde et n’a fait que confirmé le talent des filles dans ce millieu. Leur premier morceau « Zazavavin-drap », « Sao ianao dia mba » ainsi qu’un tout nouveau son … ont ensuite fait bouger le publique qui attendait avec impatience les performances de la gent féminine.
La folie monte après que 18,2 aie débarqué, ils ont montré la domination des filles à Antsahamanitra en prêtant le publique à un petit jeu. Une fois les enfants endormis, ils commencent leur prestation avec « V.A », le vieux morceau « Mivovo » version 2005 et enfin leur tube « Adala Be 2 ». Leur mission s’achève avec une foule plus qu’agitée, dans le bon sens du terme bien sur.
Au tour de Karnaz’ maintenant de montrer ce qu’ils avaient préparé, il faut dire que le soleil commençait à s’en aller faisant place aux projecteurs, avec « Aparitao Ny Tsao » comme intro, ils allument le public déjà en sueur et continue avec  » Oadray Le… « , une chanson que tout le monde connaît et que certains s’empressaient de transformer ainsi que  » Aleo ho an’ ny kary « . Toutes les filles ont chanté ensuite avec Fy le refrain de  » Aleo handeha ilay feo « . Nah (FHF) rejoint la scène pour la seconde fois pour  » Ho an’ ny kill  » qui brûle les spectateurs et quand Takodah et Ngah B les aident à interpréter « Lova » c’était le délire total, le publique en redemandait.

Juste à 18h, Squalta ainsi que deux de ses amis ont balancé un morceau du genre « Soukouss » qui ont montrer l’iso dominance du public. Lorsque North and Center monte sur la scène d’Antsahamanitra, avec  » Zikin’ ny lalana », « Revy sa ditra », « Magniny et Tsy diniko », toutes les filles ont fredonné avec le groupe et plus encore quand le DJ a balancé Papa l’amour, tout le public a dansé et des danseuses ont montré leur talent sur scène. Ils ont quitté la scène après l’interprétation d’un morceau avec d’autres membres de leur clan 8MM. A 18h 30, le connexion TST BAZ explose Antsahamanitra avec leurs deux tubes « Oh yeah » et « Kamikaz finest ».

X-Tah reste sur scène et appel le reste de son groupe. Da Hopp commence avec « Fanantenana » comme intro. « Masoandro dôro » a ensuite mis le public dans un feeling Reggae. Malgré l’absence de Breece Lu, « No limit » fut interprété, ce qui n’a pas déplu à ceux qui sont venu. Des danseurs ont montés sur scène ensuite pour faire une battle avec les anciens MCM Boys pour montrer que ils sont aussi des danseurs. Ils ont poursuivi leur show avec leur nouveau tube « Mpisolo tena ». Venu le temps maintenant d’éteindre toutes les lumières d’ Antsahamanitra, tout le monde allument alors leurs briquets ou leurs téléphones et commencent à chanter « Hoy izy Mama ».

Après le Deep South Style, M-Ts-Ta a fait plonger le public dans un feeling qu’ils appellent URBAN ROOTS.  » Vibe-nay « ,  » Tsofo rano « , un nouveau morceau,  » Menabe  » et  » Politiky  » furent interpréter avec le publique (et oui encore une fois, il faut dire que le publique était chaud et animé).
Au environ de 19h40, Raboussa monte enfin sur scène. DJ DIM a balancé « Rap mandrakizay » pour un début tonitruant, tout le monde a chanté, bougé et sauté tout en suivant le vibe. Raboussa a ensuite rappelé ses vieux tube « Pandresy ambonin’ ny mpandesy », « Riman’ ara be » et « Tsiky sy tomany » avec une

fille nommée aussi Fy. Pour finir sa part en beauté, Raboussa a choisi son nouveau tube « Iarivo » (Dance hall) qui a fait bouger le tout Antsahamanitra. Comme toute bonne chose à une fin, A 20h 15, la chanson Afon-dasy 2 fut interprétée et tout le monde en a profité pour la dernière fois.

Tout le monde était content, les organisateurs satisfaits, on peut dire que Afon-dasy 2 fut un succès.

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. mai 19, 2011 5:11

    ça rappelle des choses ça dis donc!! mdr…

Trackbacks

  1. Le retour du Afon-dasy « Hip hop Malagasy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :