Skip to content

Interview Roy Maaro Foloalindahy (R.M.F.)

avril 2, 2009

Lors du live  » Tolo-tànana  » organisé à Analamaitso, nous avons eu l’occasion d’interviewer Roy Maaro Foloalindahy  du clan Foloalidahy Mafia. Durant l’entretien le rappeur nous a livré ses débuts, ses parcours et ses projets à venir.

Que veut dire exactement R.M.F. ?
Ça veut tout simplement dire Roy Maaro Foloalindahy. Comme tous les MCs ont un nom de guerre et bien R.M.F. c’est le mien.

R.M.F. est-il un clan, un groupe ou un rappeur en solo ?
R.M.F. est un rappeur solo mais qui représente son clan Foloalindahy Mafia comme tous les MCs qui composent ce dernier.

On a remarqué que tu parlais de choses assez malheureuses, comme la pauvreté par exemple, dans ton dernier clip. Comment t’es venue cette inspiration ?
Je crois que tout était déjà en moi. Pour R.M.F. et Foloalindahy Mafia, on raconte ce que nos yeux voient, nos oreilles entendent et ce que l’on ressent. Nous voulons montrer qu’on n’est pas d’accord sur certaines choses qui ne sont pas justes et admettons celles qui méritent notre reconnaissance.

Quand a t-on entendu le nom R.M.F. pour la première fois dans le milieu du Hip hop Malgache ?
Disons vers la fin de l’année 1998. Et je pense y rester jusqu’au bout.

A tes débuts, t’allais en solo ou t’appartenais à un quelconque groupe ?
J’ai commencé en solo et puis en 2000 on a fondé le clan Foloalindahy Mafia.

Quels sont les projets que t’as achevés jusqu’ici et ceux qui vont venir?
Le clip dont on a parlé tout à l’heure, ça en fait un, plusieurs sons audio que j’essaie de diffuser un peu partout. Je prépare un nouveau clip et parallèlement je travaille sur mon album. Il y a aussi les projets de compilations que je fais avec Foloalindahy Mafia et des lives dans lesquels je suis invité.

Quand aurons nous la chance d’écouter ton album alors?
Je ne sais pas encore. J’y travaille et c’est mon combat en ce moment. J’aimerais qu’il sorte et je sais qu’un jour il va sortir. En fait, il doit tout simplement sortir.

Pour conclure …
Le rap c’est une culture et on le vie. Ce n’est pas une chose qu’on t’as mise dedans. C’est vrai que ça vient des Etats-Unis mais nous aussi on a nos racines. On peut considérer ça comme une arbre avec ses branches et nous nous sommes sur l’une de ses ramifications qui commence à fleurir. De ce fait, on ne peut considérer le rap comme de la variété car c’est tout à fait autre chose. Il a sa place dans le milieu artistique tel le reggae, le raga et autres . La maturité et le professionnalisme sont aussi de rigueur si on veut porter sa couleur.

Merci de nous avoir accorder cet interview. Et bonne continuation.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :