Skip to content

Interview T Killah

avril 2, 2009

HH Dago, à travers son reporter Nosmas, a rencontré T Killah pour une interview exclusive. Le jeune MC nous partage sa manière d’écrire ainsi que sa vision du rap gasy actuel. Tout ça s’est passé in da street of course …

T Killah et Tolo

T Killah et Tolo

HHD : Est ce que tu peux nous raconter tes débuts dans le rap ?
T Killah : J’ai commencé à raper en 1999 dans le groupe « Keliam’tah » avec Bug et Nah.
A la fin de l’année 2004, j’ai décidé de sortir un morceau en solo « Papa Kila » et un autre ce mois de décembre « Hard Koziko ». En bref, je rappe depuis 6 ans et durant ces 6 années dans le milieu j’ai vécu le meilleur et le pire. Cela m’a donné de l’expérience dont j’avais besoin pour ma carrière solo.

HHD : Parle nous un peu de ton clan « FHF » et de ton groupe.
T Killah : J’ai toujours représenté mon clan FHF et je le représenterai toujours, par contre pour mon groupe Keliam, ouvrez les yeux et vous connaîtrez la vérité sur ce qui s’est passé.

HHD : Comment ça ce fait que ton flow soit aussi percutant ?
T Killah : Tout ça c’est le résultat des efforts que l’on fait soit même et de ses propre recherches, si j’ai progressé ainsi ces dans le but d’être original et de ne pas être confondu avec d’autres rappeurs.

HHD : Côté lyrics, quel genre de thème tu traites le plus souvent ?
T Killah : Je suis activiste c’est-à-dire que je préfère écrire tout ce qui concerne la vie en société et des thèmes terre à terre.

HHD : T Killah rime avec hard core …
T Killah : D’abord, le hard core est l’un des racines du rap. Je le préfère aux autres car j’aime le vieux rap et je ne suis pas encore influencé par les beats de la révolution c’est-à-dire le bounce et la Dance hall.

HHD : Comment tu trouves le rap de nos jours ?
T Killah : Il y a deux types de problèmes dans le rap, l’un intérieurement, c’est-à-dire entre Mcs (kopy elah !) et l’autre extérieurement, c’est-à-dire les pré jugés des gens envers le rap. L’augmentation anormale du nombre de Mcs réduit le publique qui kiffe le rap et ça c’est un problème.

HHD : Qu’est-ce que tu proposes comme solution alors ?
T Killah : Il faut d’abord s’entraîner suffisamment pour être à la hauteur et pour avoir une bonne mentalité. Le flow ainsi que les textes suivent après.

HHD : Comment se passe tes relations avec les autres MCs ?
T Killah : Moi, je feat avec tous ceux qui sont compatibles avec T killah.

HHD : Tes derniers mots…
T Killah : D’abord pour ceux qui ne sont pas encore rappeurs : «s’il vous plait restez y »
Ensuite pour les adeptes du rap : «à vous de connaître le vrai et le faux »
Enfin pour tous les Mcs : «pourquoi ne pas nous réunir au lieu de nous chamailler ? »

On te remerci d’être passé et on te souhaite que du bon dans l’avenir.

Interview : Nosmas

Publicités
One Comment leave one →
  1. janvier 29, 2010 4:16

    PEACE be e!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :