Skip to content

Zamahiny – 18,2

avril 2, 2009

L’album  » Zamahiny  » (le vrai) est officiellement sorti le 04 août 2006, quelques jours avant son concert de promotion à Antsahamanitra. En plus du fait que c’est le premier album du groupe après un brusque remaniement des membres, c’est aussi le résultat d’une collaboration avec une grande maison de production (DoSol), qui n’est pas tellement connu dans le milieu Hip hop Malgache certes mais qui a du métier.

18,2 Zamahiny

Comportant en tout 12 titres (intro et outro compris), l’album a été était fait en deux (petits) mois, c’est un peu précipiter les choses diraient certains, mais rassurez-vous, ceci n’a presque pas eu des conséquences néfastes sur la qualité de l’album. En effet les deux MCs ont déjà eu leurs propres idées quant à l’élaboration de l’album et ça les a beaucoup aidé dans sa réalisation. Plusieurs personnes y ont apporté leurs contributions tels Papi et Melo J dans les programmations des sons et Rhayo, un nom qu’on va entendre plus souvent dans les temps à venir, qui a arrangé certains des morceaux de l’album. On y verra aussi les M Ts’Ta et quelques nouvelles têtes qui sans doute ne tarderont pas à se révéler au grand public.

On les connaît fous (de rap) et cet album ne fait que renforcer cette réputation. Rien que d’entendre l’intro (une façon un peu à la Coluche lors de sa campagne présidentielle) ça vous fait avoir des plaques abdominales d’un côté et vous étonne de l’autre de par son originalité. 18,2  » Amban’ny spot  » (sous les spots), par rapport au 18 d’entant, c’est complètement différent, ils sont plus matures (avec des lyrics plus riches et plus travaillés) et plus diversifiés (dans les styles), d’ailleurs l’album ne contient aucune reprise ni de fameux morceaux appartenant à l’ancien 18,2 (ou 18,3). Le mot  » éclectisme  » pourrait sans doute résumer cet album tellement on y voit de tout et cela montre aussi l’ouverture (d’esprit) qu’a le tandem.

Tongue Nat et Kayah nous révèlent ce qu’ils entendent par le rap  » Zamahiny  » (vrai) dans le deuxième track, une façon de bien préciser les choses avec des beats tranchants avant de continuer le trip (Lasa ‘ty namana ahhh kobonay ny làlana ahhhh). On l’avait dit un peu plus haut que le style était très varié, on sent que les deux compères ont vraiment voulu apporter quelques choses de nouveaux à nos oreilles. Ainsi dans Flash back, on découvre Toky, un (talentueux) swinger qui aide les deux MCs à retourner à l’enfance et ce n’est pas fini, le meilleur reste à venir en la personne de Fa Melo. Nous avons été complètement sous le charme de cette jeune fille qu’on a découvert à Antsahamanitra lors du concert de promotion. Cela nous dit que les filles ne sont pas toutes des  » Bitches  » comme le décrit M Ts’Ta’ lors de son featuring sur ce même titre mais plutôt des  » Number one « . Temps maintenant de suivre le beat sur  » Manaraka ny onjan’ny beat  » et de s’éclater à fond sur le dance floor.
Si on devait critiquer, nos attentions auraient porté sur la présentation (visuel) de l’album. On s’apperçoit qu’on a tout fait pour diminuer le coût au maximum, pas de lyrics, les imprimés sur le CD sont mal faites, enfin bref ceci pour avoir un réel impact dans le prix de vente.

En 10 titres, le groupe a su montrer leur authenticité (Zamahiny) en réussissant à bien fusionner plusieurs genres (et styles) musicaux avec le rap et c’est vrai car on n’a pas le temps de s’ennuyer durant l’écoute.  En attendant leur second album (prions le bon Dieu qu’il y en aura) on vous encourage à découvrir l’album  » Zamahiny  » (l’original) des Hip hop lovaz et non les pirates car ça vaut le détour.

r1lita

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :